Jeanne D’Arc – De Domrémy à Orléans et du bûcher à la légende

Roger Caratini

9,00

Quatrième de couverture :

Foi, bravoure, fidélité à son roi – ces vertus ont fait de Jeanne d’Arc la plus révérée des héroïnes françaises. Cependant, si la figure de la Pucelle est entrée dans la légende, son rôle historique a rarement été abordé au regard des seules sources scientifiquement fiables, soit, pour l’essentiel, les minutes latines du procès de Condamnation de 1431 et les manuscrits du procès en Nullité de 1452-1456. L’examen attentif de ces sources a permis à Roger Caratini de retracer la courte aventure politique et guerrière de Jeanne, commencée avec la levée du siège d’Orléans, en mai 1429, pour se terminer avec sa capture devant Compiègne, le 23 mai 1430. Battant en brèche nombre d’idées reçues, Roger Caratini montre que ce ne sont pas les Anglais qui ont voulu brûler Jeanne à Rouen, mais l’Université de Paris et l’Inquisition qui la leur ont réclamée pour lui faire un procès en hérésie ; l’aventure johannique est loin d’avoir mis fin à la guerre de Cent ans, qui ne s’est terminée que cinquante ans plus tard ; la Pucelle a surtout été un instrument de propagande entre les mains des Armagnacs ; la légende de l’héroïne sainte et patriotique a été fabriquée e toutes pièces sous la Restauration et, paradoxalement, sous l’anticléricale IIIe République ; enfin, le ” mystère Jeanne d’Arc ” est bien davantage celui de sa formidable énergie que de ses qualités guerrières. De Domrémy à Vaucouleurs, de Chinon à Orléans, du sacre de Reims au bûcher de Rouen, Roger Caratini fait revivre celle qui fut la victime innocente de la barbarie féodale et religieuse de son temps, et qui continue d’occuper une place à part dans notre histoire et dans notre imaginaire.

En stock

 

Filtres Trier les résultats
Caractéristiques
Auteur :
Roger Caratini
Editeur :
L'Archipel
Nombre de pages :
459
Dimensions :
15,5x24cm
ISBN :
9782841871735

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jeanne D’Arc – De Domrémy à Orléans et du bûcher à la légende”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *