La princesse de Clèves

Mme De La Fayette

3,00

Quatrième de couverture :

Née à Paris en 1634, Marie Madeleine Pioche de la Vergne devient très tôt une des étoiles de l’hôtel de Rambouillet, rendez-vous des beaux esprits du temps. Elle s’y lie, entre autre, avec Mme de Sévigné, Huet, Segrais, La Fontaine.

En 1655, elle épouse le comte de La Fayette. Mariage de raison, dont il naîtra deux fils. Après quelques années passées sur ses terres d’Auvergne, elle revient à Paris et est nommée dame d’honneur d’Henriette d’Angleterre (1661).

Ses premiers essais littéraires sacrifièrent au goût du temps pour le romanesque payard mis à la mode par Mlle de Scudéry dans le Grand Cyrus et Clélie. Les aventures de la Princesse de Montpensier (1661) ou de Zayde (1670) sont néanmoins écrites avec une sobriété de style remarquable qui annonce La Princesse de Clèves, son oeuvre capitale, parue en 1678. Le retentissement du roman, dont elle a emprunté le cadre au mémorialiste Brantôme, est considérable.

En stock

 

Filtres Trier les résultats
Caractéristiques
Auteur :
Madame de La Fayette
Editeur :
Le Livre de Poche
Nombre de pages :
242
Dimensions :
10x18cm
ISBN :

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.